BIOGRAPHIE 


Originaire des Caraïbes, Marielle CAFAFA est chef d’orchestre et pédagogue. Elle effectue de brillantes études au Conservatoire (Haute École de Musique de Genève, Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris) et à l’Université (Agrégation de Musique, Doctorat de Musicologie de l’Université Paris-Sorbonne), parallèlement à une formation professionnelle en pédagogie à la Ville de Paris (Certificat d'Aptitude Pédagogique). 


Pianiste depuis toujours, elle étudie tour à tour la flûte traversière, le chant lyrique, la direction de chœur et la direction d’orchestre. 

Dès son arrivée à Paris, dès l’âge de 14 ans, elle s’intéresse à toutes sortes de disciplines. Elle fréquente de très nombreux conservatoires afin de bénéficier de l’enseignement de tel ou tel professeur (Conservatoire International de Paris, Conservatoires municipaux des 9e, 17e, 18e et 19e arrondissements de Paris, Conservatoire de Bagnolet, Conservatoire de Saint-Denis). Sa soif d’apprendre l’amène à étudier l’histoire de la musique, l’analyse musicale, l’organologie, l’harmonie, le contrepoint Renaissance mais aussi l’acoustique musicale et l’ethnomusicologie. Elle parachève son savoir-faire lors de nombreux stages de formation (masterclasses) dans toute la France et à l’étranger (Allemagne). 


Parallèlement à ses longues années d’études supérieures, elle s’investit pleinement dans la transmission, d’abord auprès des plus petits (4-6 ans), en animant des ateliers de pratique instrumentale à la Philharmonie de Paris (2005-2006) puis, auprès des plus grands (6-10 ans), en enseignant le chant et la danse dans plusieurs écoles élémentaires de la Ville de Paris (2016-2010). Depuis plusieurs années, elle poursuit son travail de transmission, en concevant un enseignement singulier, à la fois personnalisé et profondément humaniste, à destination des étudiants de La Sorbonne (2010-2013) puis des étudiants de l’Université de Rouen Normandie, université dans laquelle elle dispense des cours (depuis 2013) centrés sur la voix, le bien-être et la préparation à l’insertion professionnelle. 


Au fil des ans, elle enseigne dans différents conservatoires (Conservatoire à Rayonnement Régional de Cergy-Pontoise, Conservatoire municipal Claude Debussy à Paris), et dans différentes structures associatives (MJC de Sceaux, Centre des Arts de la scène à Paris), ce qui l’amène à travailler avec différentes tranches d’âge (enfants, adolescents, jeunes adultes, adultes actifs et retraités).


Son engagement auprès des couches sociales défavorisées dont elle est issue s’établit à travers la direction de l’Orchestre DEMOS Val de Sambre (DEMOS, Dispositif d’Éducation Musicale et Orchestrale à vocation Sociale) créé sous l’impulsion de la Philharmonie de Paris avec le soutien de la Communauté d’Agglomération Maubeuge Val de Sambre (dans le Nord de la France).   


Musicienne, mais aussi danseuse, styliste, esthète, son univers artistique est large. L’univers des sons, des couleurs, des formes et des mouvements la passionne tout autant que l’univers des mots qu’elle manie aussi bien en écrivant des textes poétiques qu’en publiant des articles et des ouvrages universitaires (Le chant à bouche fermée : typologie des techniques, en 2012, La chanson polyphonique française au temps de Debussy, Ravel et Poulenc, en 2017, De la voix à l’orchestre, à venir). 


Son approche humaniste, fluide et souple de l’interprétation des œuvres musicales est perceptible notamment dans le disque Polyphonies françaises enregistré par l’Ensemble Léonor qu’elle a fondé. 


Son parcours particulièrement riche, fait de détermination et d’abnégation, loin de son archipel (la Guadeloupe) et de ses pairs, a été récompensé par le prix « Talent de l’Outre-Mer » remis par Madame la Ministre des Outre-mer en décembre 2019. Depuis, plusieurs hommages lui sont rendus sous diverses formes (chanson, articles de presse, reportages radio et TV, etc.).